«

»

Mar 14

Impact de la corrélation changement climatique/sécurité humaine sur l’exacerbation des migrations dans l’environnement du Maroc

Présentateur ROUCHD Karim, Doctorant en droit public (4éme), Centre des Études Doctorales, Université Ibn Zohr d’Agadir, intitulé du projet de thèse « La gouvernance de l’adaptation au changement climatique dans une perspective de sécurité humaine : Cas du Maroc »

Travaux antérieures di présentateur, connexes au thème du colloque :

  • « la protection des réfugiés au Maroc » Mémoire d’obtention du Master, FSJES Cadi Ayyad, Marrakech.
  • « Vulnérabilités des pays en développement au changement climatique dans une perspective de sécurité humaine: CAS DU MAROC » Communication à la quatrième édition du congrès international EHSP-NRCS : SÉCURITÉ HUMAINE & ENVIRONNEMENTALE À L’ÈRE DES RISQUES GLOBAUX (HES2015) 25-27 novembre 2015 | Agadir, Maroc

Résumé : Dans une perspective de sécurité humaine, la vulnérabilité d’un territoire au changement climatique (CC) est définie en fonction des troubles perpétrés au niveaux des sécurités hydrique, alimentaire, économiques, sanitaire.. Ainsi en s’attaquant aux moyens de subsistance des communautés, le CC compromet les capacités d’accueil des territoires et les rend moins adaptés à la vie humaine au point d’ébranler les liens d’attachement des populations à leurs patries.

Le Maroc, à l’instar de son environnement régional, possède une structure socioéconomique potentiellement agricole, dont la clémence des conditions climatiques constitue un prérequis pour la réussite de tout projet sociétal de développement

Dans cette configuration, le Maroc, par les contrastes son étendue territoriale et son hétérogénéité climatique, et par son positionnement dans une partie du globe répertoriée par le GIEC parmi celles les plus vulnérables à l’impact du changement climatique, est assujettis aux effets de deux formes des déplacements humains dus au changement climatique, un exode interne correspondant au déplacement de personnes désertant des régions devenues peu accueillantes sous l’effet du changement climatique, pour se loger dans d’autres, et des flux migratoires transfrontaliers en majorité provenant des pays de l’Afrique subsaharienne transitant par le Maroc pour des périodes de plus en plus étalées du fait du resserrement des frontières européennes.

Les projections crispées de l’évolution climatique dans l’Afrique, l’assignation de l’attribut de plus grand facteur de déplacement de populations au CC, cumulés au resserrement de la politique européenne commune de migration, doivent constituer des variables inéluctables dans l’équation de la politique Maroc du en matière de la migration.

Mots-clés : Changement climatique – sécurité humaine – subsistance- migration- asile.

Bibliographie :

  1. Organisation internationale pour les migrations (OIM) «Migrations et changements climatiques », serie migration research de l’OIM, n° 31, 2008.
  2. Organisation Internationale pour les Migrations, « Migration, Environment and Climate Change: Assessing the Evidence » 2009.
  3. Philipp Heinrigs, « Incidences sécuritaires du changement climatique au Sahel : perspectives politiques » étude coordonné par le Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) , 2010.
  4. Centre d’études et de recherches démographiques, Ministère de la prévision économique et du plan « études démographiques : Dynamique urbaine et développement rural au Maroc »,1999
  5. Mohamed MGHARI « La migration irrégulière au Maroc », Centre d’Etudes et de Recherches Démographiques (CERED), Rabat, Maroc.
  6. Association Marocaine d’Etudes et de Recherche en Migrations « L’IMMIGRATION SUBSAHARIENNE AU MAROC : Analyse socio – économique, 2008
  7. Myriam Cherti et Peter Grant « le mythe du transit :La migration subsaharienne au Maroc », Institute for Public Policy Research (IPPR), 2013
  8. « Prendre en compte l’adaptation au changement climatique dans la coopération pour le développement », Comité d’aide au développement & Comité des politiques d’environnement, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
  9. « Adaptation to Climate Change in Poverty Reduction Strategies”, Arnoldo Matus Kramer, Human Development Report 2007/2008, PNUD.
  10. Rapport/avis «Intégration des exigences des changements climatiques dans les politiques publiques » Conseil Economique, Social et Environnemental Auto-Saisine n°21 / 2015
  11. Jamal ALIBOU, « Impacts des changements climatiques sur les ressources en eau et les zones humides du Maroc », publication du centre d’étude et de recherche sur les systèmes hydriques et environnementaux EHTP ,2002.
  12. Rapport de faisabilité du Projet d’Intégration du Changement Climatique dans la Mise en oeuvre du Plan Maroc Vert (PICCPMV).
  13. Mélanie Requier-DesJardins , « Impact des changements climatiques sur l’agriculture au Maroc et en Tunisie et priorités d’adaptation » CIHEAM, IAM Montpellier, 2010,.
  14. René Gommes, Tarik El Hairech, Damien Rosillon, Riad Balaghi & Hideki Kanamaru, « Impact of climate change on agricultural yields in Morocco », 2009.