«

»

Mar 17

Risques climatiques dans les zones côtières et migrations forcées

Auteur : Maria Snoussi (1). Université Mohammed V, Faculté des Sciences, Rabat. Équipe de Recherche “Environnements Côtiers et Changement Climatique”

Maria SnoussiRésumé : Il est estimé que 23% de la population mondiale vit à moins de 100 km des côtes et à une altitude inférieure à 100 m au-dessus du niveau de la mer, et que la densité des populations dans les régions côtières est environ trois fois plus élevée que la moyenne mondiale. La conséquence la plus évidente du changement climatique sur ces franges littorales est l’élévation accélérée du niveau de la mer, conduisant à une submersion et une érosion accrue des habitats côtiers et des infrastructures, la salinisation des sols de faible altitude, et une augmentation de la fréquence et probablement de l’intensité des inondations par les tempêtes côtières. Au niveau mondial on estime que chaque année, 520 millions de personnes, sont actuellement touchées par les inondations dans les zones côtières, et 1 milliard de personnes par an sont potentiellement exposés à ces risques. Au Maroc, le basculement des populations et des activités de l’intérieur du pays vers les zones côtières depuis le début du siècle, a contribué à une forte artificialisation des côtes les rendant plus exposées et par conséquent moins résilientes aux impacts des changements climatiques. Dans un premier temps, nous présenterons les résultats de scénarios d’inondation et d’érosion dans quelques littoraux étudiées au Maroc, ensuite nous analyserons les résultats d’après la bibliographie des migrations forcées liées au changement climatique dans les zones côtières à l’échelle mondiale, régionale et marocaine. Finalement, nous soulignerons le fait que la migration planifiée est une stratégie qui doit être reconnue comme option d’adaptation au changement climatique dans les zones côtières.

Mots clés : Elévation du niveau de la mer, zones côtières, inondation, érosion, migration forcée.

(1) Au sujet de l’auteur :

Maria Snoussi est Professeur à l’Université Mohammed V de Rabat et responsable de l’équipe de recherche “Environnement côtier et changement climatique”. Elle a été en particulier chef du projet « Vulnérabilité des zones côtières marocaines » financé par le GEF/PNUE, mais aussi entre autres: Présidente du Comité “Coastal Systems” à la CIESM, membre du Comité scientifique directeur du Système Global d’observation des océans (GOOS) de la COI/UNESCO et membre du Comité scientifique de la Fondation MEDSEA. Elle est aussi (a été) partenaire/chef de file dans plusieurs projets nationaux, européens et internationaux, et consultante pour le PNUE, la COI, l’UICN et le WWF.

Références

  • Brown S., Kebede A. S. and. Nicholls R. J. (2011) Sea-Level Rise and Impacts in Africa, 2000 to 2100. University of Southampton SO17 1BJ, UK. 215p.
  • Dasgupta S, Laplante B, Meisner C, Wheeler D Yan J. The impact of sea level rise on developing countries: a comparative analysis. Climatic Change 2009; 93: 379–388. doi: 10.1007/s10584-008-9499-5
  • Foresight: Migration and Global Environmental Change (2011) Final Project Report. The Government Office for Science, London
  • Hanson S, Nicholls R, Ranger N, Hallegatte S, Corfee-Morlot J, Herweijer C et al. A global ranking of port cities with high exposure to climate extremes. Climatic Change 2011; 104: 89–111. doi: 10.1007/s10584-010-9977-4
  • Hinkel J, Brown S, Exner L, Nicholls R, Vafeidis A, Kebede A. Sea-level rise impacts on Africa and the effects of mitigation and adaptation: an application of DIVA. Reg Envir Chang 2011; 12: 1–18. doi: 10.1007/s10113-011-0249-2
  • Khouakhi A., Snoussi M., Niazi S. and Raji O. (2013) Vulnerability assessment of Al Hoceima bay (Moroccan Mediterranean coast): a coastal management tool to reduce potential impacts of sea-level rise and storm surges. Journal of Coastal Research Special Issue No. 65, 2013
  • Neumann B, Vafeidis AT, Zimmermann J, Nicholls RJ (2015) Future Coastal Population Growth and Exposure to Sea-Level Rise and Coastal Flooding – A Global Assessment. PLoS ONE 10(3): e0118571. doi:10.1371/journal.pone.0118571
  • Nicholls RJ, Cazenave A. Sea-Level Rise and its Impact on Coastal Zones. Science 2010; 328: 1517–1520. doi: 10.1126/science.1185782. pmid:20558707
  • Small C, Nicholls RJ. A global analysis of human settlement in coastal zones. Journal of Coastal Research 2003; 19: 584–599.
  • Snoussi M., Ouchani T., Khouakhi A., Niang-Diop I. (2009): Impacts of sea-level rise on the Moroccan coastal zone: Quantifying coastal erosion and flooding in the Tangier Bay. Geomorphology, Elsevier 107 (2009) 32–40
  • Snoussi M., Ouchani T., Niazi S. (2008): Vulnerability assessment of the Moroccan coastal zone to the impacts of sea-level rise: The case of the Eastern Mediterranean Coast. Estuarine, Coastal and Shelf Science 77 (2008) 206-213
  • Snoussi M., Niazi S., Khouakhi A. and Raji O. (2010): Climate Change and Sea-level rise: A GIS-Based Vulnerability and Impact Assessment, The case of the Moroccan Coast. Geomatic Solutions for Coastal Environments Book. Eds M. Maanan and M. Robin. Nova Publishers.
  • Wong, P.P., I.J. Losada, J.-P. Gattuso, J. Hinkel, A. Khattabi, K.L. McInnes, Y. Saito, and A. Sallenger (2014): Coastal systems and low-lying areas. In: Climate Change 2014: Impacts, Adaptation, and Vulnerability. Part A: Global and Sectoral Aspects. Contribution of Working Group II to the Fifth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change. Cambridge University Press, Cambridge, United Kingdom and New York, NY, USA, pp. 361-409.