«

»

Mar 24

Migrations environnementales et politiques publiques : perspectives et limites

Auteure : Vanessa Cournoyer-Cyr (Photo : Michel Caron)

Vanessa-Photo Michel CaronDétentrice d’une maîtrise en environnement à l’Université de Sherbrooke, Vanessa Cournoyer-Cyr a concentré ses recherches sur la question des politiques publiques d’adaptation mises en place en réponse aux flux migratoires environnementaux dans les régions du Sahel et du sud de l’Asie. Elle a notamment présenté la communication Les flux migratoires liés aux changements climatiques : enjeux, approches et défis lors du colloque « Flux et régimes migratoires : tendances nouvelles et mutations qualitatives » à Montréal, en 2012.

Résumé : L’avènement des changements climatiques a donné lieu à l’émergence d’une nouvelle problématique, soit celle des migrations environnementales. Les estimations laissent présager entre deux cent millions et un milliard de migrants environnementaux d’ici 2050 (Myers 2005; Stern 2006). Longtemps méconnu, ce phénomène complexe pose des difficultés au niveau de la terminologie et du statut juridique.

À la lumière de ces quelques faits, la question des migrations environnementales pose de sérieux défis en termes de gouvernance et d’adaptation. Alors que les changements climatiques gagnent en importance d’année en année, il est aisé de croire que les flux migratoires connaîtront le même sort, nécessitant une action rapide de la part des États. À la fois les États, les organisations non-gouvernementales (ONG), les entreprises et la population sont appelés à se pencher sur la question des changements climatiques. Rappelons que l’impact financier des changements climatique est important, alors que pour la seule région asiatique, les coûts liés à l’adaptation aux changements climatiques sont estimés à quarante milliards de dollars annuellement (Asian Development Bank 2012).

En ce sens, il s’avère primordial de s’interroger sur l’attitude adoptée par les États quant à la question des migrations environnementales. Quelle est la place des migrations environnementales dans le cadre des négociations entourant la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques? Quel type d’action est privilégié sur le terrain pour favoriser l’adaptation aux changements climatiques et conséquemment, l’adaptation aux migrations liées aux changements climatiques.

Cette communication a pour objectif d’illustrer la portée des politiques publiques mises en place en réponse aux migrations environnementales ainsi que les principales limites entourant la gouvernance liée aux migrations environnementales. Cette communication permet de dresser une série de recommandations pour les décideurs afin de jeter les bases vers une meilleure prise en charge de la question des migrations environnementales sur la scène internationale.

Mots-clés : adaptation, changements climatiques, migrations environnementales, négociations climatiques, politiques publiques, statut juridique.

Références :

  • BATES, Diane C. « Environmental Refugees? Classifying Human Migrations Caused by Environmental Change », Population and Environment, volume 23, numéro 5, 2002, pp. 465-477.
  • CHRISTIAN AID. Human tide : the real migration crisis, 2007, 28 p.
  • COURNIL, Christel et Pierre MAZZEGA. « Réflexions prospectives sur une protection juridique des réfugiés écologiques », Revue européenne des migrations internationales, volume 23, numéro 1, 2007, pp. 7-34.
  • GEMENNE, François et Agathe CAVICCHIOLI. « Migrations et environnement : prévisions, enjeux, gouvernance », Regards croisés sur l’économie, volume inconnu, numéro 8, 2010, pp. 84-91.
  • GEMENNE, François. Géopolitique du changement climatique, Armand Colin, Paris, 2009, 254 p.
    HEINE, Britta et Lorenz PETTERSEN. « Adaptation et coopération », Revue Migrations Forcées, volume inconnu, numéro 31, 2008, pp. 48-50
  • ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS. Bulletin d’information, Volume inconnu, Numéro 16, Novembre-décembre 2009a, [En ligne] adresse : http://www.iomdakar.org/docs/bulletins/bi16.pdf
  • ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS. État de la migration dans le monde 2010. L’avenir des migrations : renforcer les capacités face aux changements, Genève, 2010, 272 p.
  • TIBERGHIEN, Frédéric. « Réfugiés écologiques ou climatiques : de nombreuses questions juridiques en suspens », Accueillir, volume inconnu, numéro 246, 2008, pp. 17-22.